Le féminisme pour débutant.e.s

9782748514735Pour s’initier au féminisme, on peut commencer pour acquérir le vocabulaire de base dans « Les mots indispensables pour parler du sexisme » de Jessie Magana et Alexandre Messager, chez Syros. Discrimination sexuelle, LGBT, viol, domination masculine, cerveau, IVG, etc, chaque mot est accompagné d’une définition claire et d’une explication de ses enjeux, le tout accompagné de suggestion de livres et de films.

téléchargement

Un des ouvrages les plus clairs et les plus concis pour comprendre ce qu’est le féminisme est certainement celui de Marie-Hélène Bourcier et Alice Moliner, « Comprendre le féminisme », dans la collection Essai Graphique chez Max Milo. En 121 pages de textes et de dessins, les auteures abordent les courants du féminisme et leurs revendications, le sexe, la prostitution et la pornographie, la conquête de l’espace public, la culture, l’art, les médias, le genre et ses études et l’avenir du féminisme. Gender fucking, MLF, postféminisme, sex war, black feminism, parité, luttes des travailleuses du sexe, etc, rare sont les ouvrages à aborder autant de concepts de façon aussi claire et synthétique.

téléchargement (4)Dans « La fabrique des filles », chez Syros,  Laure Mistral, dans une langue claire et accessible, s’attache à comprendre comment la société assigne leur place aux femmes. Elle s’appuie sur des témoignages d’anonymes et des entretiens avec des spécialistes comme Françoise Héritier ou l’historienne Marie-Christine Bard pour balayer les différents domaine de la fabrique des filles: les sciences, la famille, les médias, l’école, le monde professionnel , la politique et la société. L’ouvrage donne des réponses vulgarisées à des questions telles que l’instinct maternel existe-t-il, y a-t-il un cerveau féminin ou les bébés sont-ils conditionnés par les représentations de leurs parents?

téléchargement (2)Pour savoir qui sont les féministes historiques, on pourra lire « 99 femmes et nous » de Fanny Saccomanno, chez Milan. Classés par thèmes (le sport, la sexualité, le savoir, la politique, etc), le livre dresse 99 portraits de femmes, célèbres comme Simone de Beauvoir ou Simone Veil, mais aussi moins connues, comme Margaret Sanger qui lutta pour le droit à la contraception, ou Madeleine Brès, la première femme médecin française.

téléchargement (1)Dans la même veine, mais avec des portraits plus inattendus, Contrepoint a publié « Les 30 féministes que personnes n’a vus venir » de Johanna Luyssen et Enora Denis. Il s’agit ici de montrer que le féminisme est bien plus répandu qu’on ne le croit. Qu’on peut faire du porno et être féministe, comme Erika Lust, qu’on ne le sait peut-être pas mais que Kurt Cobain était féministe ou qu’une auteure comme Jane Austen, dont les romans sont relégués dans l’imaginaire collectif à des bluettes, dénonçait la société machiste de son époque avec ironie.

écrit par
More from Laurence

L'endométriose, le cancer qui ne tue pas

« Tu es douillet.te », « C’est normal d’avoir mal quand on a ses règles »,...
Lire plus