Vegan et pas cher 1 : Csipetke et galuskas

Cette nouvelle chronique vise à proposer des recettes très peu chères, et réalisables sans matériel sophistiqué (nécessitant juste un four ou juste des plaques de cuisson). Le but est de recoller avec l’alimentation réelle de beaucoup de véganes (mais qui mange du fauxmage à chaque repas sérieux?) et de donner des idées de recettes sans prise de tête pour les fins de mois difficiles.

De mes (pas si) lointaines origines hongroises, j’ai hérité quelque chose de valeur : une petite collection de recettes délicieuses et peu chères.

Passées par quelques mains avant d’arriver à moi, j’ai du retracer leurs origines et retrouver leurs noms exacts. Pardon d’avance s’il y a des imprécisions à ce niveau là : je ne parle pas hongrois.. (Et toute correction sera acceptée avec plaisir 🙂 )

Les galuskas sont des petites boules de pâte, traditionnellement formées à la râpé, cuites à l’eau puis dans l’huile et servies avec un ragoût. Des sortes de nouilles artisanales pourrait on dire.

Elles peuvent également être cuites directement dans une soupe et la garnir.

La version qui n’est pas formée à la râpe mais a la main, un peu plus petite et plus souvent mangée en soupe qu’en ragoût se nomme csipetke.

Les recettes ci dessous ont été véganisées, les originales contenant des oeufs.

Soupe aux csipetke

Faites revenir dans un fond de casserole les légumes que vous avez sous la main : carottes, poireaux lentilles et oignons se marient très bien avec les csipetke par exemple (mais vraiment ça passe avec tout tout tout !).

Ajouter ensuite de l’eau, du sel et vos épices (je conseille la cuillère de paprika). Laissez cuire.

Quand les légumes commencent a être fondants, c’est le moment de choisir si vous souhaitez ou non mixer votre soupe, à votre guise (la licorne ne la mixe pas..).

Pendant ce temps vous pouvez anticiper la préparation de la pâte : mélangez 150gr de farine avec une grosse pincée de sel et une cuillère a soupe d’huile. Ajoutez de l’eau pour former une pâte.

Elle est prête quand elle se met en forme de boule seule. Si elle colle trop farinez la.

Faites en ensuite un boudin et façonnez de petites boules a partir de celui ci (de la taille d’une phalange de petit doigt maximum).

Jetez les dans la soupe et laissez cuire. Quand ils remontent ils sont prêts !

Vous pouvez servir cette soupe avec des croutons de pain frottés a l’ail (ou non). Seule elle est délicieuse aussi !

Galuskas aux légumes

Pour cette seconde recette vous aurez besoin d’une poêle avec un fond d’huile chaude et d’une casserole d’eau bouillante salée.

La pâte est la même que dans la recette ci-dessus : 150gr de farine, une cuillère a soupe d’huile, une pincée de sel et de l’eau pour former la pâte. Je vous conseille cependant d’épicer celle ci avec ce que vous souhaitez (ail et paprika, ou encore curry et cumin).

Quand la pâte est prête, prenez soit une râpe à trous de 6-7 mm et pressez la pâte a travers en frottant ; soit deux petites cuillères pour former des boules avec l’une et la faire tomber avec l’autre. Jetez les galuska directement dans l’eau bouillante salée.

Pendant qu’ils cuisent, faites revenir dans la poêle quelques oignons, et les légumes que vous avez sous la main à couvert.

Quand les galuskas remontent a la surface de l’eau ils sont cuits. Attrapez les a l’écumoire et faites les revenir dans l’huile chaude avec vos légumes.

Quand tout est doré c’est prêt !

écrit par
More from Lily K

Pâté végétal des fêtes de fin d’année

Cette recette aurait pu figurer dans la série « Végane et Pas Cher »...
Lire plus